Textes écris, choisis

Ne demeure inconscient, tout ce qui n’a pas la sécurité d’être accueilli s’il s’exprime consciemment

Le Conseil Conjugal et Familial

Ne demeure inconscient, tout ce qui n’a pas la sécurité d’être accueilli s’il s’exprime consciemment

Textes écrits/choisis


Questions de parent à son enfant
CROÎS-TU ?

CROIS-TU QUE JE SACHE ME DONNER DE LA BIENVEILLANCE ?
JE VAIS VEILLER A EN AVOIR L’AISANCE !


CROIS-TU QUE JE SACHE ACCUEILLIR MON OMBRE QUI GRONDE LES JOURS SOMBRES ?
J’Y SONGE ET SANS ENCOMBRE !

CROIS-TU QUE JE SACHE HONORER MES QUALITÉS ?
OUI, JE VAIS TE LES CITER SANS TARDER !

CROIS-TU QUE JE SACHE RECONNAITRE MES ERREURS ?
A LA BONNE HEURE, ET SANS EN AVOIR PEUR !

CROIS-TU QUE JE SACHE PRENDRE EN COMPTE TES BESOINS AINSI QUE LES MIENS ?
JE PEUX LE FAIRE AVEC SOIN, CELA TISSERA NOS LIENS


CROIS-TU QUE JE PUISSE T’ÉDUQUER SANS TE SANCTIONNER NI TE JUGER ?
POURQUOI NE PAS ESSAYER


CROIS-TU QUE JE PUISSE T’AIMER SANS CONDITION POUR L’ÊTRE QUE TU ES ?
OUI, SI JE M’AIME DE LA MÊME FAÇON… ALORS, A L’UNISSON, NOUS TRAVERSERONS LES SAISONS !


Carine GUYON


Couple et dépendance

La relation conjugale est le lieu privilégié où foisonnent les représentations inconscientes, pouvant raviver les tout premiers échanges entre le bébé et la mère.
Je partage l’idée de Paule SALOMON, qui dans son ouvrage « la sainte folie du couple », exprime que : « Ce n’est que lorsque chaque être humain commence à s’enraciner dans le « je m’aime » et le « j’aime la vie », qu’il peut s’enraciner sans risque sur le terrain miné de l’amour ». Cette idée rejoint le fait qu’il nous est difficile de prendre soin des besoins de l’autre, si nous ne savons pas prendre soin de nos propres besoins. En effet, dans un couple, il est important que chacun se préoccupe de ses besoins en tant que individu le « je », et nourrit aussi le besoin du couple, le « nous ». Il s’agit de faire passer l’autre avec soi.
Souvent, dans la relation conjugale, nous attendons de l’autre qu’il répare, au nom de l’amour, toutes nos blessures, ou qu’il connaisse mieux que nous-même, ce qui est bon pour nous….En d’autres termes, dans cette relation, nous sommes confrontés à un fort désir de démission de la part de l’adulte en nous, un souhait de trouver quelqu’un (en l’occurrence, le partenaire) qui va protéger notre enfant intérieur, ce qui reproduira le schéma parental. Ainsi le couple unifiera deux personnes doublement décentrées, jouant à l’extorqueur et au sauveteur.
Les deux partenaires accèdent à la réalisation de leur individualité propre, grâce au détachement et à la clarification.
L’aventure de la vie à deux est un foyer où l’on doit déposer les bûches du « nourrissement » des besoins mutuels des partenaires.
Le couple se construit sur du long terme, avec un projet commun de vie à deux, en interagissant avec l’autre, de façon joyeuse.
Je conclurai par ces mots de Paule SALOMON :
« La conscience collective ne sait pas encore qu’un couple heureux d’amis et d’amants est tout à fait accessible, de plus en plus accessible et qu’il constitue le meilleur espoir pour une civilisation à venir. Le couple ouvert est celui dans lequel les deux partenaires se disent mutuellement : Viens, va vers toi. »
Carine GUYON

L'empathie... ?

Elle commence par soi-même, en accueillant avec bienveillance nos émotions, nos sentiments, nos souhaits. Nous prenons alors conscience de nos ombres et de nos lumières, sans jugements, sans culpabilisation.

Alors, nous pourrons avoir de l’empathie pour les autres…pour nos enfants …très souvent, nous n’avons pas reçu d’empathie dans notre enfance (parce que nos parents n’en n’ont pas reçu…), alors, avoir une attitude empathique n’est pas si simple !

Cela s’apprend, cela nécessite que l’on mette à jour nos souffrances, aidé par un professionnel thérapeute. L’être humain est naturellement dans un élan de contribution au bien être de l’autre. Il aspire à être en harmonie avec le monde qui l’entoure.
Carine GUYON

 
« Pour pardonner, il faut se souvenir. Non pas enfouir la blessure, l’enterrer, mais au contraire la mettre au jour, dans la lumière. Une blessure cachée s’infecte et distille son poison. Il faut qu’elle soit regardée, écoutée, pour devenir source de vie. Je témoigne qu’il n’y a pas de blessures qui ne puissent être lentement cicatrisées par l’amour. »

Tim Guénard, « Plus fort que la haine ».

 

« Impossible de prendre les commandes de ta vie, de m’immiscer entre toi et ta peau, de glisser mon doigt entre ton écorce et ton aubier. Je ne peux que t’assurer de ma loyauté – ne jamais laisser tarir le dialogue entre nous, le raviver de neuf chaque jour. Mieux encore : je ne peux que respecter l’espace dont tu as besoin pour grandir. Te mettre à l’abri de ma trop grande sollicitude, de tout envahissement de ces rhizomes souterrains que sont les discrètes et indiscrètes manipulations de l’amour. “Veuillez, Monsieur, ne pas nous imposer une forme de bonheur qui n’est pas la nôtre.” Cette prière, qu’adressait un pacha d’Algérie à quelque gouverneur des colonies à la fin du siècle passé, résonne loin.
Jamais, quoi que je fasse, je ne serai celui ou celle qui mâche ton pain, boit ton eau, jamais je ne respirerai pour toi. Jamais ta peau ne m’invitera à m’y glisser. Jamais je ne tisserai pour toi les fils de tes rêves ni de tes pensées. Et comme tu étais seul à ta naissance, tu seras seul devant ta mort et seul, mille fois, dans les nuits d’insomnie quand un chien aboie au loin ou quand une voix que tu es seul à entendre t’appelle. Vouloir me perdre en toi, me jeter en toi, corps et biens, avec tous mes meubles et mes trésors. T’envahir. Te combler. Te faire gardien de mes propriétés ! Il n’est pire cruauté. Car tu as une vocation, unique, une œuvre à mener à bien. Toi-même.
Et pour cela, il te faut tout l’espace qui est en toi. » […]
Christiane SINGER « Eloge du mariage »
Conseillère conjugale et familiale
Consultante en parentalité
Psychopraticienne

Consultations individuelles ou de couple
RAPHÈLE lès ARLES
06 49 85 60 87
  • Membre de l'association nationale des conseillers conjugaux et familiaux.
  • Diplôme délivré par la Fédération Nationale de l'École des Parents et des Éducateurs et certifié par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé